vendredi 14 mai 2021

theses.fr – Pierre Alain Filippi , Les ressources psychosociales comme instruments de reprise du pouvoir d'agir : le cas de formateurs d'enseignants en ESPE confrontés à un nouveau dispositif de formation

http://www.theses.fr/2020AIXM0052#

Sérendipité, employabilité et bien-être : impact d’une formation auprès de jeunes - TEL - Thèses en ligne

Sérendipité, employabilité et bien-être : impact d’une formation auprès de jeunes - TEL - Thèses en ligne: Ce travail de recherche porte globalement sur la mise en place d'une approche sérendipienne face au chômage des jeunes afin de les amener à trouver et garder plus facilement un emploi tout en abordant cette transition de manière plus sereine. Nous découpons notre analyse en deux volets. Le premier volet de ce travail de thèse porte sur l'auto-perception et l'auto-représentation des NEETs - Neither in Employement nor Education and Training. L'enjeu ici est de mieux comprendre la population NEETs. Ce premier volet se compose de deux études : - Étude 1 entretien biographique (N = 28) : l'objectif de cette première étude est de mieux comprendre le parcours de NEETs en recueillant les successions d'évènements constituant le parcours de la personne et la manière dont elle les a vécus. - Étude 2 RS - représentation sociales (N = 137) : avec une approche exploratoire, les objectifs de cette étude sont de décrire les RS des NEET et d'un groupe contrôle composé de personnes qui travaillent, qui étudient ou qui sont en formation. Le second objectif est d'ensuite de comparer ces RS. Le second volet porte sur comment faire pour augmenter l'employabilité des NEETs. Trois études composent ce vole

jeudi 13 mai 2021

Les ressources psychologiques au service du bien-être dans l'orientation tout au long de la vie - TEL - Thèses en ligne

Les ressources psychologiques au service du bien-être dans l'orientation tout au long de la vie - TEL - Thèses en ligne: L’objectif de ce travail est d’étudier les ressources psychologiques qui favorisent l’épanouissement pour une insertion professionnelle rapide. Nous avons mené une démarche comparative entre deux moments : en amont et en aval de la transition université-emploi. L’objectif étant de voir comment ces ressources se développent-elles tout au long de la transition. La recherche s’est déroulée en Tunisie. La population étudiée concerne les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur qui se caractérisent par un faible taux d’employabilité et un fort taux de chômage. Ces étudiants poursuivent des études en Sciences Humaines et Sociales, en Lettres, en Sciences Economiques et en Droit. Deux groupes sont considérés dans cette population : un groupe d’étudiants en fin de parcours universitaire (en amont de la transition) et un groupe de diplômés en insertion professionnelle (en aval de la transition). Nous avons procédé à une méthodologie mixte articulant une étude qualitative exploratoire basée sur l’analyse de discours, et une étude quantitative. Nous avons procédé à la validation des outils de mesure psychométriques dans le contexte tunisien, tels que l’échelle d’épanouissement (Diener, 20

Psychologie positive et EMDR : questions et perspectives - Université de Lorraine

Psychologie positive et EMDR : questions et perspectives - Université de Lorraine: L’EMDR est une thérapie intégrative créée en 1987 par Shapiro évaluée comme efficace et rapide sur les états de stress post traumatiques. En 1995, elle améliore pour arriver à ce qu’elle appelle le Traitement Adaptatif de l’Information – TAI - (« Adaptative Informational Process : AIP »), révisé en 2001 et 2006. Cette théorie postule qu’il existe au plan cérébral un système de traitement des informations capable d’intégrer les nouvelles expériences à des réseaux de mémoire existants. Depuis d’autres pathologies ont été traitées avec l’EMDR. D’autre part, en 1998, Seligman donne naissance à la psychologie positive. Au lieu de considérer la «santé mentale » comme la « réduction des troubles neuropsychiatriques », il propose non plus d’aider les gens à passer de - 5 à 0 sur l’échelle de bonheur, mais de permettre à chacun de passer de 0 à + 5 sur un continuum de bonheur. Allier ces deux perspectives pose un certain nombre d’interrogations mais ouvre également des perspectives enthousiasmantes. Trois études ont porté sur les forces de caractères avec un échantillon de 60 sujets, pour la première, 100 sujets pour la seconde et une étude de cas avec pour objectif d’évaluer l’optimisation

dimanche 2 mai 2021

Des déterminants personnologiques aux déterminants organisationnels : contribution à la compréhension de l'épanouissement psychologique en milieu de travail auprès de salariés et dirigeants d'entreprise français - TEL - Thèses en ligne

Des déterminants personnologiques aux déterminants organisationnels : contribution à la compréhension de l'épanouissement psychologique en milieu de travail auprès de salariés et dirigeants d'entreprise français - TEL - Thèses en ligne: En lien avec les théories récentes du bien-être (Diener et al., 2010) et dans une perspective à la fois hédonique et eudémonique, ce travail de recherche s’intéresse à la santé psychologique (Achille, 2003 ; Keyes, 2005) et plus particulièrement à l’épanouissement psychologique contextualisé au milieu du travail. Nous découpons notre travail en cinq études. Dans un premier temps, cette thèse a pour objectif de proposer un outil d’évaluation de l’Épanouissement Psychologique en Milieu de Travail (ÉPMT). Cette première étape se divise en trois analyses (n = 363 ; 138 ; 42) afin d’examiner les qualités psychométriques de cette échelle. Au moyen de questionnaires, notre objectif a été d’identifier les variables personnologiques et organisationnelles pouvant favoriser l’épanouissement psychologique dans sa dimension générale mais aussi professionnelle (n = 225). Pour mieux rendre compte des différences individuelles, nous proposons une analyse par profils personnologiques (n = 363) afin d’analyser les relations dynamiques et complexes entre traits de personnalité (Robins, John, & Caspi, 1998) et épanouissement psychologique contextualisé. Notons qu’après analyse des résultats préalabl

L'accrochage scolaire des jeunes confiés à une famille d'accueil : une réussite atypique au regard des parcours de vie - TEL - Thèses en ligne

L'accrochage scolaire des jeunes confiés à une famille d'accueil : une réussite atypique au regard des parcours de vie - TEL - Thèses en ligne: Peu de recherches se sont intéressées à la scolarité des enfants confiés à une famille d’accueil. A de rares exceptions près, quand la scolarité est abordée dans les études, elle est analysée sous le versant des difficultés scolaires et de l’échec scolaire mais rarement en termes de réussite. Or, certains enfants confiés à une famille d’accueil s’accrochent à l’école et persévèrent dans leur scolarité jusqu’à l’obtention d’un niveau scolaire équivalent au moins au baccalauréat. Afin de comprendre les raisons de cet accrochage scolaire, nous interrogeons la question de la suppléance familiale en famille d’accueil et comment ce nouvel environnement « offert » à l’enfant redistribue les cartes du déterminisme social. Grâce aux témoignages de quarante personnes (jeunes et familles d’accueil), nous analysons les facteurs de protection qui permettent à ces jeunes de poursuivre leur scolarité malgré la présence de facteurs de risque dans leur parcours de vie. Nous étudions les rapports entre l’enfant confié, sa famille d’accueil et ses éducateurs notamment concernant la façon de gérer la question scolaire. L’accueil familial permet dans certains cas, à certains jeunes, de développer des l

Les violences au travail

Les violences au travail: Ce travail de thèse porte sur les violences au travail qu’elles soient sexuelles, morales, physiques ou environnementales. Les recherches en psychologie recensent les facteurs individuels, organisationnels, de personnalité et la transformation du travail comme origine d’une violence alors que le droit aborde les violences comme étant la résultante de comportements ou d’attitudes énumérés dans les articles de lois. Ce travail de doctorat se propose de répondre à trois objectifs : (a) repérer les différentes formes de violences en milieu organisationnel et les classer en fonction de leur fréquence et leur auteur ; (b) construire et valider une échelle française de harcèlement environnemental au travail et (c) repérer les facteurs individuels et organisationnels susceptibles de prédire le harcèlement environnemental au travail. (a) 93% des participants ont subi des violences sur leur lieu de travail qui peuvent être regroupées en 4 classes : atteinte à l’intégrité de la personne, atteinte à la dignité, dénigrement de la personne, dénigrement du travail. (b) une échelle de harcèlement environnemental au travail-EHET a été validée comprenant 4 dimensions : la manipulation de l’environnement acoustique, la manipulation de l’environnement de travail, la manipulation de l’environnement personnel et la manipulation de l’espace personnel. (c)%...

mardi 27 avril 2021

Le programme « Cohérence - Attention – Relation - Engagement » (CARE) - Extrait de la thèseRegard sur l’insertion professionnelle des étudiants de l’enseignement supérieur : l’apport de la psychologie positive : dispositif longitudinal d’observation de trajectoires et mise en œuvre d’un programme d’intervention au service de l’insertion

"Le programme CARE (Shankland, Durand, Paucsik, Kotsou & André, 2018), ancré dans l’orientation de la psychologie positive, permet de développer ce qui est fonctionnel chez les participants et une certaine flexibilité psychologique pour appréhender la vie (professionnelle, quotidienne, relationnelle, familiale) de façon plus sereine et cohérente. Il s’adresse au départ à des personnes qui ne sont pas en détresse psychologique mais qui souhaitent identifier et développer leurs ressources, leurs facteurs protecteurs pour devenir « tout terrain », et faciliter leur capacité de rebond au quotidien. L’acronyme CARE signifie Cohérence, Attention, Relation et Engagement. Ce sont des dimensions qui seront visées par le programme dont les 3 objectifs sont : - la réorientation de l’attention vers les éléments satisfaisants du quotidien, - le développement d’une attitude bienveillante par rapport à soi, aux autres et à son environnement, - l’accroissement des engagements dans des actions qui correspondent à ses valeurs et à ses besoins fondamentaux. Le programme est proposé dans une modalité collective (maximum 12 participants), à raison de huit séances hebdomadaires de deux heures. A chaque séance, des pratiques de psychologie positive sont expérimentées par les participants qui sont également invités à mettre en oeuvre de nouvelles actions, en dehors des rencontres. L’objectif est d’en repérer les effets, les bénéfices au quotidien. Les pratiques sont nombreuses et c’est volontaire car toutes ne conviennent pas à tout le monde. C’est un point essentiel. Il ne s’agit pas du tout de convaincre " Extrait de la thèse Regard sur l’insertion professionnelle des étudiants de l’enseignement supérieur : l’apport de la psychologie positive : dispositif longitudinal d’observation de trajectoires et mise en œuvre d’un programme d’intervention au service de l’insertion a href="http://www.theses.fr/2020REN20019#.YIgTCn3AYxM.blogger">Regard sur l’insertion professionnelle des étudiants de l’enseignement supérieur : l’apport de la psychologie positive : dispositif longitudinal d’observation de trajectoires et mise en œuvre d’un programme d’intervention au service de l’insertion: Depuis la loi LRU (2007), l’insertion professionnelle est une mission des universités. Dix ans après, les faits témoignent de certaines difficultés pour les jeunes diplômés. Cette thèse a tenté d’explorer les moyens d’innover en matière d’accompagnement à l’insertion. L’analyse des dispositifs existants a permis d’identifier deux axes d’intervention potentiels : préparer les étudiants à mieux répondre aux attentes sociales et leur donner accès à des ressources pour faire face aux aléas de la recherche d’emploi. La psychologie positive fait converger ces deux ambitions : des dimensions positives sont valorisées socialement tout en permettant une flexibilité psychologique utile pour s’adapter aux événements de vie. Nos objectifs ont été de vérifier si des dimensions positives sont bien en lien avec des trajectoires d’insertion réussies, d’observer leur évolution dans le temps et d’identifier un programme d’intervention permettant de les développer. Une étude longitudinale auprès d’étudiants en fin de cursus a été menée. Un questionnaire a permis d’identifier les variables les plus prégnantes en lien avec les trajectoires : pleine conscience, espoir, sens et compétences émotionnelles. Des modélisations spécifiques ont confirmé des variations intra-individuelles sur ces dimensi...

Exploration du rôle de la positivité dans la santé mentale - TEL - Thèses en ligne

Exploration du rôle de la positivité dans la santé mentale - TEL - Thèses en ligne: La positivité, facteur commun et latent entre l'estime de soi, l'optimisme et la satisfaction de vie, est la “disposition de base” de l’affect positif. L’objectif de cette thèse est d’explorer l’influence de la positivité sur la santé mentale. Elle se décompose en trois objectifs : - (1) définir la place de la positivité dans la subjectivité de la santé mentale en proposant : (a) de concevoir la structure de la dimension cognitive de manière multidimensionnelle, impliquant la présence des dimensions Cognition positive et Cognition négative, (b) d’adapter et de valider l’échelle de positivité de Caprara et collaborateurs (2012) en langue française, (c) un modèle de la subjectivité mentale composé de quatre dimensions : la Cognition positive, la Cognition négative, l’Affect positif et l’Affect négatif. - (2) déterminer le rôle de la positivité parmi les autres indicateurs de la santé mentale positive en explorant : (1) l’influence majeure de la positivité sur le fonctionnement psychologique positif, l’affect positif et l’affect négatif, (2) la fonction de la positivité dans l’influence de la régulation motivationnelle autonome des comportements sur le bonheur. - (3) identifier le rô